https://royalescrime.com/
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu principal
Qui est en ligne
70 Personne(s) en ligne (55 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 70

plus...
Infos du site
Webmaster
Vincent
Vincent
Co-Webmaster
marion
marion
 
Reportages
sarah
sarah
 
Actu, ...
vTROTTA
vTROTTA
 
Modérateurs
sebv
sebv
 
flo-
flo-
 
matthieu
matthieu
 
Agecanonix
Agecanonix
 
Calendrier
flo-
flo-
 

Traduction

Google Bablefish

BasBas



Re: Expressions passées dans le langage courant
Dort sur place
Dort sur place


On dit d'une personne qui se tient droit comme une lame, le menton crânement pointé en avant de la tête (ou encore "en tête-de-pointe") qu'elle est "collé-monté"

Allusion direct et indiscutable à l'escrime nucléaire il me semble, non ?

Date de publication : 02/06/2005 14:55
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Modérateur
Modérateur


Citation :

Lindir a écrit :

En trois (parfois deux) coups de cuillères "à pot" fait allusion à une ruse de guerre assez répandue jusqu'au XVIIIe siècle.



Autre source possible (piquée dans un dictionnaire rigolo) :
[quote]
Le bon roi Henri IV, apprenant par un courrier à cheval que son épouse avait donné naissance à un fils et que l'accouchement avait été rapide, convoque ses officiers et leur annonce :
"Messieurs, la reine nous a donné un héritier, en trois coups de cul, hier, à Pau."

Date de publication : 27/05/2005 19:29
Morne en son noir veston, noeud pap' en bois au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Habitué
Habitué


il existe également : " au temps pour moi", qui est devenu "autant pour moi". la bonne orthographe est « au temps pour moi ». L'origine est sans doute militaire (« temps » successifs de maniement d'arme, voir l'expression au temps d'escrime ou de la crosse.

Date de publication : 27/05/2005 17:07
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Dort sur place
Dort sur place


Je ne partage pas ton interprétation.

En trois (parfois deux) coups de cuillères "à pot" fait allusion à une ruse de guerre assez répandue jusqu'au XVIIIe siècle.

Elle consistait à attirer l'armée ennemie en quête de fourrage et autres nourritures en un lieu donné en semant des petites cuillères laissant imaginer la proximité des greniers.

Le sergent Mouston, fourrier au régiment Picardie pendant la guerre de sept ans, explique dans ses mémoires comment sa compagnie parvint à dérouter l'armée ennemie "à coups de cuillères-appeaux"

Date de publication : 27/05/2005 15:53
Haut


Re: TV:Les trois mousquetaires...
Dort sur place
Dort sur place


http://www.dumaspere.com/pages/oeuvre/filmographie.pdf

Piochez, piochez... les adaptations plus ou moins fantaisistes de la suite Les trois mousquetaires, Vingt ans après, et Le vicomte de Bragelonne apparaissent entre les pages 46 et 76.

La liste s'arrête en 1997.

http://www.dumaspere.com/pages/oeuvre ... iques/diamant_berger.html

Cette version de 1921 serait sortie en DVD. Elle passe pour un chef d'œuvre du genre. Je ne l'ai pas vue.

[edit] Je viens de consulter sa fiche sur le site de la fnac, il est donc bien disponible :

Les Trois Mousquetaires - Version de 1921 remasterisée et sonorisée
Henri Diamant-Berger d'après Alexnadre Dumas Pere

Date de publication : 27/05/2005 15:27
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Citation :

SCHNEID a écrit :
fermer la ligne[/b][/i]


Se méfier toutefois car la ligne ment (de menhirs).

Plus sérieux : l' expression :" en trois coups de cuiller a pot" n' a rien a voir avec la cuisine , mais nous vient de la marine de guerre , le terme cuiller a pot étant le nom utilisé pour le sabre d' abordage sans doute a cause de la forme de son capuce...
A propos de sabre, il y a aussi l' expression mettre le capuce a l' oreille (la, j' ai honte).

Date de publication : 27/05/2005 14:29
Quand on a passé 3 heures dans sa voiture sur le périphérique , on se rend compte qu' on a plus vite fait le tour du progrès que celui de Paris . Bernard Maris
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Accro
Accro



Salut à tous !

Pour ma part, je pense qu'une adaptation en film ou téléfilm d'un roman qui se veut fidèle est vouée à l'échec car, au risque d'enfoncer une porte ouverte, livre et film ne sont pas le même support, on y fait pas la même chose. Pour moi, il doit s'agir d'une relecture, d'une appropriation. Il n'y a qu'à voir, l'un des plus grands adaptateur de l'histoire du cinéma est Stanley kubrick, qui reprennait complétement les textes qu'il adaptait à son compte, sans hésiter même, parfois, à les contredire, en tout cas à les remanier grandement. En l'occurence, je trouve la relecture du roman de Paul Féval convaincante.

Mais puisque tu veux parler du respect du roman, parlons en, je l'ais en main :

Citation :

nathan a écrit :
le roman d origine n etait pas respecté ne serait que pour le nom de "ines", qui en fait est blanche,


Perdu. C'est dans les précédents films que la comtesse de Caylus et épouse du duc de Nevers s'appel Blanche. Dans le roman, c'est Aurore, nom qu'elle donne à sa fille. Par exemple, je te cite le dialogue entre Gonzague et Dona Cruz en fin de chapitre 6 de la deuxième partie du Bossus, lorsque Gonzague fait croire à Dona Cruz qu'elle est la fille de Nevers :

« Vous reçûtes au berceau le nom de votre mère, qui était espagnole. Vous vous nommez Aurore. »

Citation :

Et bruno machin chose, j ai trouvé qu il avait pas assez de classe (dans le role)... Lagardere n est pas un simple baroudeur, mais un fils de noble, et dans le roman ca se voit...


Erreur. Lagardère est un enfant trouvé, qui n'a été adoubé chevalier que pour entrer dans une compagnie de chevaux-légers. Voici ce qu'en dis, dans le Bossu, Cocardasse dans le chapitre 4 de la première partie :

« Quant à sa naissance, j'ai dit qu'il était plus noble que le roi, et je n'en démordrai pas ; mais, en somme, on a jamais connu ni son père ni sa mère. Quand je l'ai rencontré, il avait douze ans ; c'était dans la cour des Fontaines, devant le Palais Royal. Il était en train de se faire assommer par une demi-douzaine de vagabonds plus grand que lui. Pourquoi ? Parce que ces jeunes bandits avaient voulu dévaliser la petite vieille qui vendait des talmouses sous la voûte de l'hôtel Montesquieu. Je demandai son nom : "Le petit Lagardère. -- Et ses parents ? -- Il n'a pas de parents. -- Qui a soin de lui ? -- Personne. -- Où loge-t-il ? -- Dans le pignon ruiné de l'ancien hotel de Lagardère, au coin de la rue Saint-Honoré. -- A-t-il un métier ? -- Deux plutôt qu'un : il plonge au Pont-Neuf, il se désosse dans la cour des Fontaines. »

Pas vraiment un grand seigneur, quoi...

Dans le chapitre 5, c'est Henri de Lagardère lui même qui explique comment il a été annobli :

« Le roi m'avait fait noble, pour que je puisse entre dans sa compagnie [à Bélissen]. »

Finalement, c'est un militaire.

Quand à ces grandes manières, je ne sais pas si elles relèvent de la plus grande classe, comme il le présente lui même dans le même chapitre :

« Je me suis laissé dire, depuis que j'ai l'honneur de commander ces braves volontaires [une bande de routiers], pour tuer un peu le temps avant mon départ [il est exilé pour insubordination chronique], je me suis laissé dire que le vieux marquis de Caylus était le plus fin geôlier de l'univers ! Il faut bien qu'il y ait quelques talents pour avoir ce beau nom de Caylus-Verrou ! Or, le mois passé, aux fêtes de Tarbes, j'ai entrevu sa fille Aurore. Sur ma parole, elle est adorablement belle ! Après avoir causé avec M. de Nevers [il l'a provoqué en duel], je veux consoler un peu cette charmante recluse. »

Ça, c'est la classe !

Si on se base sur les films pour parler du respect du texte original...

Et puis, Pau Féval, feuilletonniste, était connu pour son talent à adapter ses histoires en cours de route en fonction du courrier des lecteurs, qui tenait à l'époque lieu d'audimat. En plus, 1876, il se convertit au catholicisme et décide d'expurger ses romans. Son éditeur gagnera un procés qui lui donnera le droit de continuer de publier les éditions originales. Alors, quels sont les intentions de l'auteur à suivre ? Celles du début de sa carrière, époque où il est d'abord soucieux de satisfaire les attentes du publique ou celle de la fin de sa vie, où il désire rendre ses histoire catholiquement édifiantes.

Décidément, je pense que l'on ne doit pas juger une adaptation à l'aune de son respect scrupuleux de la source mais à la qualité de sa relecture. En l'occurence, je trouve que la qualité est bonne.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 27/05/2005 00:58
Haut


Re: Filiation abusive
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

clem75 a écrit :
Pourquoi parler comme ça des épeistes?Nous ne sommes pas tous des monstres qui veulent prouver que l'épée est la seule arme valable,intéréssante et "détentrice de la véritable escrime".Alors je ne vois pas qui a un complexe de supériorité avec qui??Mais je vois plutot un post qui agresse les épeistes à tort et n'a aucune place sur un forum nommé "escrime-info".Un forum où l'on parle d'escrime sans tirer sur les deux autres armes qui en font entierement partie.
Salut a tous.
Pour ma part je disais cela en reference a quelqu un de mon club qui, en action disons de communication a presenté a des gens l epee comme l arme du duel, des mousquetaires... etonnant non (comme dirait desproges)

Date de publication : 26/05/2005 00:01
Let's go to the castle of aaaaarrrrrgh!!
Haut


Re: Filiation abusive
Bavard
Bavard


Pourquoi parler comme ça des épeistes?Nous ne sommes pas tous des monstres qui veulent prouver que l'épée est la seule arme valable,intéréssante et "détentrice de la véritable escrime".Alors je ne vois pas qui a un complexe de supériorité avec qui??Mais je vois plutot un post qui agresse les épeistes à tort et n'a aucune place sur un forum nommé "escrime-info".Un forum où l'on parle d'escrime sans tirer sur les deux autres armes qui en font entierement partie.
Salut a tous.

Date de publication : 25/05/2005 22:42
Haut


Re: Filiation abusive
Dort sur place
Dort sur place


c est vrai qu el eppe est souvent presentée comme l arme du duel... Scholie a raison la dessus

Date de publication : 25/05/2005 19:07
Let's go to the castle of aaaaarrrrrgh!!
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Dort sur place
Dort sur place


Citation :

Le_Farfadet_Spatial a écrit :

Salut à tous !

Citation :

ben3 a écrit :
donc au final il était bien ou pas(j'ai pas vu)


Moi, j'ai bien aimé. Vraiment. Je pense que lorsque l'on aprécie le genre cape et d'épée, on ne peu pas être déçu.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial
desolé de contredire mais j ai trouvé que le roman d origine n etait pas respecté ne serait que pour le nom de "ines", qui en fait est blanche, l accent de passepoil (du sud) alors que celui ci vient de villedieu les poeles, les origines de dona cruz, qui n est pas une catin mais une gitane... Et bruno machin chose, j ai trouvé qu il avait pas assez de classe (dans le role)... Lagardere n est pas un simple baroudeur, mais un fils de noble, et dans le roman ca se voit... Sans oublier l oubli des "roués" de gonzague, cheverny jouant un role preponderant dans l histoire... Bref rien a voir

Date de publication : 25/05/2005 18:55
Let's go to the castle of aaaaarrrrrgh!!
Haut


Milady
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Est ce que quelqu'un sait à quelle date et sur quelle chaîne sera diffusé le téléfilm Milady avec Arielle Dombasle dans le rôle-titre?

Date de publication : 17/05/2005 16:07
Toujours d'estoc

Haut


Re: TV:Les trois mousquetaires...
Habitué
Habitué


Je crois qu'un film ( dont le nom complet ainsi que celui du realisateur m'échappent) a été réalisé il y a quelques tps en collant un peu plus au livre d'alexandre Dumas, dont le fameux siege de la rochelle...
Avis aux amateurs du genre...la chasse au nom manquant est ouverte !!

Date de publication : 17/05/2005 15:57
Si ton labeur est dur, et si tes resultats sont minces,
rappelles toi qu'un jour le grand chêne a ete un gland comme toi...
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Dort sur place
Dort sur place


y aurais pas l expression ni dieu ni maitre?
La religion etant proscrite dans les salles d armes, et en l absence du maitre d arme....

Date de publication : 12/05/2005 08:55
Let's go to the castle of aaaaarrrrrgh!!
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


pour les tireurs débutants etre sans dessus dessous ou pour les plus comfirmé ouvrir la boite de quarte et pour rapetoufermer la ligne

Date de publication : 12/05/2005 06:37
il y a trois sortes d'hommes les vivants, les morts et ceux qui vont en mer
Qu'il est doux de s'asseoir sur le bord de l'oued pour voir passer le cadavre de son ennemi
Un exploit n'est souvent qu'un tour de con qui a réussi
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Accro
Accro


Et : engager la conversation ?

Date de publication : 11/05/2005 22:38
Haut


Re: Bande dessinées
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


Absolument, selon les bédéphiles, la série De cape et de crocs est en tête des lectures bd

Date de publication : 07/05/2005 15:26
Toujours d'estoc

Haut


Re: Bande dessinées
Accro
Accro


"De cape et de crocs"!!! Un régal!!! Graphisme, texte... pleins d'humour... Je suis une fan!!! De plus, je viens de (re)lire Cyrano de Bergerac de Rostand et me suis rendue compte que "de cape et de crocs" est plein de clins d'oeil à Cyrano et son oeuvre. Moi qui aime les BD de genre mais pas trop sérieuses, je suis d'accord avec Crevio74, lance-toi dans la lecture de cette série et tu seras conquis. BD en 6 tomes... enfin, je crois mais apparemment, les auteurs pourraient en faire un 7è... Dommage car les 6 se suffisent. C'est comme la série des XIII... A trop vouloir surfer sur la vague du succès ça devient du n'importe quoi!!!
Tiens, un lien intéressant avec de jolies illustrations: http://decape.free.fr/
Allez: "Carne Y Sangre" "Maupertuis Ose et Rit"...

Date de publication : 06/05/2005 15:46
SUIVRE LA VOIE DU SAMOURAI...
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Modérateur
Modérateur


ou bien l"accès-Sixte" (arriver au pied du podium)

Variante, encore plus approximative :

"Il n'a que ses sixtes..."

Date de publication : 20/04/2005 10:28
Morne en son noir veston, noeud pap' en bois au cou
On dirait du destin la froide sentinelle
D'après Victor Hugo - La légende des siècles
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Fait partie des meubles
Fait partie des meubles


ouais c'est comme avoir l'arme à l'oeil, et la botte de noeud vert

Date de publication : 20/04/2005 10:21
il y a trois sortes d'hommes les vivants, les morts et ceux qui vont en mer
Qu'il est doux de s'asseoir sur le bord de l'oued pour voir passer le cadavre de son ennemi
Un exploit n'est souvent qu'un tour de con qui a réussi
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Dort sur place
Dort sur place



Date de publication : 20/04/2005 10:02
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Accro
Accro


alors ça c'est une bonne question

Date de publication : 19/04/2005 16:29
Haut


Re: Expressions passées dans le langage courant
Dort sur place
Dort sur place


Quelqu'un saurait éclaircir l'origine pour le moins obscure de l'expression "liquider l'estoc" ?

Date de publication : 19/04/2005 16:25
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Accro
Accro


DONC SA M'AURAIT PLU

Date de publication : 18/04/2005 22:41
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

ben3 a écrit :
donc au final il était bien ou pas(j'ai pas vu)


Moi, j'ai bien aimé. Vraiment. Je pense que lorsque l'on aprécie le genre cape et d'épée, on ne peu pas être déçu.

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 18/04/2005 21:27
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Accro
Accro


donc au final il était bien ou pas(j'ai pas vu)

Date de publication : 18/04/2005 21:06
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

duelliste33 a écrit :
Vengeance , oui , mais aussi respect de la parole donnée....le bien , le mal , tout s'équilibre à la fin.


C'est ce que je trouve intéressant dans cette histoire : il y a d'un côté le respect de la parole et la fidélité, qui sont tous de même de bonnes vertues, opposés au désir de veangeance, que je considère immoral. Équilibre, je ne sais pas : je pense qu'il est possible de pardonner tout en restant fidèle. Par contre, je préfère ne pas parler de bien ni de mal.

Puisque l'on parle du film, pour ma part, je trouve que cette histoire passe difficilement à l'écran. En effet, si la botte en elle même est très visuelle, l'importance de la durée sur laquelle s'étant l'histoire fait que l'acteur jouant le rôle principal est forcément soit trop vieux soit trop jeune. De plus, il y a les faits moralements douteux, Lagardère se venge et a bien du mal à se poser en père, qui peuvent rendre l'histoire infecte. Globalement, j'ai trouvé que le téléfilm s'en sortait bien : Bruno Wolkowitch tiens bien son rôle, le scénario passe bien et se sort pas trop mal des nécéssaire ellipses temporelles. Et je trouve que l'escrime y est à un juste milieu entre crédibilité et spectaculaire. Bref, je n'ai pas boudé mon plaisir.

Cependant, certains ne sont pas du tout du même avis. Même si je ne suis pas du tout d'accord avec cette critique, je vous cite celle de Christophe « Ono-dit-biot « parue cette semaine dans « À nous Paris, » juste histoire de faire semblant d'être objectif :

« Rien à garder dans "Lagardère" !
D'abord, à cause des permanentes qui virevoltaient, j'ai pensé à un concert de heavy metal, avant de réaliser que la musique faisait quand même plus André Rieu. Ensuite, à voir la touffe dont on avait affublé Ticky Holgado (qui avait de quoi donner un accés de priapisme au plus insensible des figurants de "La guerre du feu"), je me suis dit qu'il s'agissait peut-être de la suite de "RRRrrr !!!". Et puis, en entendant Ticky répondre de son terrible accent pastaga au grand dadais qui voulait provoquer en duel un ennemi quelconque -- "non, mais t'y a bu ou quoi !", -- j'ai pensé à un vieux sketch de Collaro. D'où ma surprise en n'entendant pas les rires enregistrés... S'agissait-il alors du nouveau Mickaël Youn, genre revisitation des "Quatre Charlots mousquetaires" sur une idée de Frank Dubosc ? Impossible : on aurait alors eu Franck Dubosc. Du Van Damme alors ? Faisable, vu les dialogues savants -- "Ton père a été assassiné. -- A-ssa-ssi-né ????!!!!!" -- et les chorégraphies (un type torse nu faisant tournoyer ses épées avant de les ranger sous ses aisselles comme Jean-Claude ses nunchakus). Je ne me suis aperçu que tardivement que j'étais devant "Lagardère," la grande fiction de France 2 d'après "Le Bossu" de Paul Féval. La touffe à Ticky, c'était donc l'idée que se faisait la chaîne des perruques Régence et Bruno Wolkowitch, 44 ans au compteur, celle d'un adolescent qui en a 17 au début du roman... J'ai bien compris que c'était de l'humour mais non pas pourquoi, quitte à déconner, ils n'avaient pas donné le rôle à Michel Bouquet et celui de la fraîche et tendre Aurore à Suzanne Flon ? A moins qu'ils ne se les gardent pour un remake de "Thierry La Fronde ?" »

Hum... Je précise que je ne revendique en rien l'analyse de Christophe « Ono-dir-biot. » Un semblant d'objectivité, d'accord mais il ne faut rien exagérer !

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 18/04/2005 20:55
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Accro
Accro


Vengeance , oui , mais aussi respect de la parole donnée....le bien , le mal , tout s'équilibre à la fin.

Date de publication : 18/04/2005 19:54
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Accro
Accro



Salut à tous !

Citation :

"In Italy for 30 years under the Borgias, they had warfare, terror, murder and bloodshed. But they produced Michelangelo, Leonardo da Vinci and the Renaissance. In Switzerland, they had brotherly love; they had 500 years of democracy and peace. And what did that produce? The cuckoo clock!"


Je suis bien d'accord. D'ailleurs, j'aime bien l'histoire de Lagardère, j'ai beaucoup aimé le téléfilm qui est passé sur France 2 et je trouve le personnage intéressant et humain. Il n'empêche, je ne citerais pas la politique des Borgias en exemple, ni non plus le personnage de Lagardère.

D'ailleurs, les héros parfaitement moraux et en tout points exemplaires sont bien souvent ennuyeux...

À bientôt.

Le Farfadet Spatial

Date de publication : 18/04/2005 18:45
Haut


Re: Téléfilm Lagardère, ce soir sur France 2
Dort sur place
Dort sur place


Je ne dirais qu'une chose :

"In Italy for 30 years under the Borgias, they had warfare, terror, murder and bloodshed. But they produced Michelangelo, Leonardo da Vinci and the Renaissance. In Switzerland, they had brotherly love; they had 500 years of democracy and peace. And what did that produce? The cuckoo clock!"

(En Italie, sous les Borgia, ils ont eu trente ans de guerre, de terreur, de meurtre et de carnage. Mais ils ont aussi eu Leonard de Vinci, Michelange et la Renaissance. En Suisse, il ont eu la fraternité et 500 ans de démocratie et de paix. Et qu'est-ce que ça a produit? L'horloge à coucou !)

Date de publication : 18/04/2005 10:10
Haut



« 1 ... 4 5 6 (7) 8 9 10 ... 29 »



Escrime-Info : Mentions légales